Zidane

Zinedine Zidane

Stade Olympique, Berlin. Finale de la coupe du monde. France – Italie. 9 juillet 2006. 107ème minute.

La seule beauté qui reste dans la défaite, écrivait Henri Michaux, jouer une défaite plus grande. Zidane, par son geste inouï en finale de la coupe du monde 2006, ne joue même plus une défaite plus grande, mais se défait de la question de la défaite ou de la victoire. Son geste ouvre un abîme, crée une sidération, invente un espace de liberté par son opacité même. Au point de visibilité ultime, sous les yeux de centaines de millions de téléspectateurs, mais dans le dos des arbitres, Zinedine Zidane met, comme on le dit improprement, un « coup de boule » à Marco Materazzi, alors qu’entre la France et l’Italie le score est toujours de 1 partout, et que tout paraît encore possible.

Lire la suite...
Vous êtes ici : Actualité / Zinedine Zidane